Archives par mot-clé : football du Japon

Nouveau Maillot Japon Domicile Coupe Du Monde 2018

Au pays d’Olive et Tom, le football a plus que fait sa place depuis des années. Nation phare du football asiatique, en témoigne les 4 coupes d’Asie en 6 participations, le Japon est également devenu un membre permanent du Mondial depuis sa première participation en 1998.

Une valeur sûre. Voilà comment on pourrait qualifier le Japon quand on parle de participation à la Coupe du Monde. Première de son groupe de qualification, la sélection nippone va ainsi participer l’été prochain à son sixième mondial. Six éditions pendant lesquelles adidas étaient aux côtés de la sélections en tant qu’équipementier principal. Liés depuis 1986, les deux entités ont traversés les périodes de lancement du football au pays du soleil levant jusqu’à arriver à être le pays dominant du continent asiatique footballistiquement parlant.

Très prisé par les marques, le marché asiatique est presque devenu une priorité et adidas l’a bien compris en dévoilant la nouvelle tenue du Japon en même temps que ses plus grandes sélections. Et si la mode, du côté de l’équipementier allemand, était plutôt sur la référence à une tenue marquante de l’histoire de la sélection, le nouveau « home kit » du Japon va présenter un tout autre visage.

En effet, les designers d’adidas ont cette fois-ci décidé de rendre hommage à l’un des plus grands symboles du pays, les samouraïs. C’est pourquoi, sur une base bleu, on retrouve un travail graphique qui fait imite l’artisanat traditionnel de la technique de couture Sashiko, qui est faite par des fils blancs. Utilisé pour rendre des vêtements plus solides ou juste à des fins décoratives, cette technique ancestral figure en bonne place sur la nouvelle tenue principale de la sélection nippone.

Ce maillot de foot pas cher,  si vous être un fans de football, vous pouvez entrer notre boutique: maillotfootballpascher, ici, vous pouvez chercher maillot du Japon pas cher, nouveau maillot du Japon.

Je trouve que la marque de concept de design est signification, le détail est ici: Tout d’abord, la marque Nippon Football Federation a été repensée sur la base de la police sans-Serif (gothique) basée sur le concept de «la mode actuellement largement acceptée qui continue à être aimée au fil du temps». Des polices flambant neuves, élégantes, pleines de puissance, des défis de performance de pente appropriés et de l’enthousiasme, des raccourcis pour exprimer le respect de toutes les personnes concernées, des coins arrondis peuvent également passer le plaisir du mouvement.

La nouvelle identité de marque, le logo original Football Association et le badge de l’équipe nationale classique tripe medusa noir totem est réunifié et optimisé, le nouveau Utopia à trois pattes hérité de l’image classique de l’angle de ligne et le style des polices de marque la même souche, simple, Précis, élégant, tout en exprimant le développement rapide du désir et l’esprit de défi. Les ailes embarquent sur la signification des cinq valeurs de la Japan Football Association, la queue symbolise les trois visions de la Japan Football Association. Le football à trois jambes devant la griffe est réduit au soleil rouge, plein de passion, mais aussi au nom du Japon ce pays.

Le nouvel insigne de l’équipe nationale du Japon a un contour simple et puissant, la continuation des idées originales de conception de badge, et a hérité le fond de la courbe douce. Le nouveau blason est composé d’une combinaison de noir et d’or, et l’or est issu du jaune.Ces deux couleurs symbolisent le grand objectif énoncé par la Japan Football Association dans la Déclaration de 2005 et sa forte détermination à atteindre son objectif.Sous le badge nouveau logo JFA détiennent les ailes des trios, la signification de la Football Association est une base solide pour l’équipe nationale, a toujours été de fournir un soutien à l’équipe. Au milieu de la bande rouge indispensable, il symbolise l’âme et la passion de l’équipe japonaise. Français « JAPON (Japon) » a également été intégré dans le badge, constituer un ensemble puissant.

 

 

 

 

La Culture De Football Japonsais

L’équipe du Japon de football est la sélection de joueurs de football japonais représentant le pays lors des compétitions régionales, continentales et internationales sous l’égide de la Fédération du Japon de football.

La sélection du Japon est considérée comme une des équipes les plus importantes d’Asie. Elle se qualifie en 2018 pour sa 6e Coupe du monde d’affilée, dont elle a atteint en 2002 et 2010 les huitièmes de finale. Le Japon remporte la Coupe d’Asie des nations à quatre reprises, le record en la matière, en 1992, 2000, 2004 et 2011. À ce palmarès on doit ajouter une place d’honneur en Coupe des confédérations, le Japon ayant atteint la finale de l’édition 2001.

Car la décennie 2000 n’a pas seulement vu le décollage du Japon parmi les «outsiders» des compétitions mondiales mais également l’apparition de joueurs japonais dans les grands championnats, et pas uniquement pour y faire de la figuration ou servir de prétexte publicitaire pour les téléspéctateurs asiatiques. L’exemple le plus célèbre est celui de Hidetoshi Nakata, qui a joué sept saisons en Italie et qui a eu l’honneur d’être le seul Japonais a faire partie de la liste des 125 meilleurs joueurs au monde élaborée par Pelé et que la Fifa avait publiée en 2004 pour fêter son centenaire.

Depuis, même si quelques joueurs japonais existent encore à haut niveau (comme Keisuke Honda, au Milan A.C.), principalement d’ailleurs en Bundesliga (une douzaine d’entre eux y jouent), aucun ne s’impose comme un joueur majeur à l’échelle européenne. Pire encore, le football européen semble «lessiver» les jeunes Japonais les plus talentueux qui veulent y éclore. Yûki Ôtsu, la star de l’équipe japonaise qui est arrivée en demi-finale aux JO de Londres en 2012, s’est ensuite effondré lors de ses quatre saisons en Europe, en Allemagne (Mönchengladbach) et aux Pays-Bas (VVV-Venlo). L’ex-futur grand joueur japonais se débat aujourd’hui dans un club de milieu de tableau du championnat local (le Kashiwa Reysol) et n’a connu que deux sélections avec son équipe nationale. Un bide, et surtout un énorme gâchis.

Pour ceux qui suivent de près le football au pays du Soleil-Levant, les millions investis par le Japon pour devenir un leader mondial ne changeront rien tant que les autorités sportives ne se seront pas attaqués au gros problème de la détection des joueurs de haut niveau dans le pays: l’emprise de l’université. S’il est possible en Europe de rejoindre vers 12-13 ans un centre de formation, donc une structure qui prépare lentement mais sûrement aux exigences du monde pro, c’est l’école qui, au Japon, sert de lieu de formation, avec des championnats scolaires et des encadrants qui ont d’abord pour but de faire gagner leur établissement dans des compétitions dédiées. Et même si les clubs pros locaux se sont mis à développer leurs propres centres de formation, les rejoindre est loin d’être une évidence: au moins la moitié des joueurs professionnels au Japon, à leurs 18 ans, poursuivent leur formation à l’université, et jouent donc dans le championnat universitaire.

Le Japonais aussi aime le football, il est un place important dans l’Aise, beaucoup  de gens aiment selections nationales Japon, le Japon c’est un peu le pays du football « gentil »

Bienvenue à lire mon article.